Nos programmes



Nos Projets


LE MARCHÉ DE LA TABASKI Novembre 2009–Avril 2010

Ce programme d’écriture en milieu scolaire a travaillé avec 25 enfants, âgés de 7 à 9 ans, afin de renforcer les capacités de lecture et d’écriture. A travers des ateliers parascolaires, des excursions communautaires et un atelier d’art, les enfants ont travaillé avec les enseignants pour créer un livre d’images sur la fête musulmane de l’Aïd.

LA POÉSIE DU CIEL. Mars 2012

Les enfants de 4 à 10 ans ont été séduits par la poésie du ciel. Les activités étaient amusantes mais aussi pédagogique. Ils ont créée des kaléidoscopes, regarder le système solaire dans un planétarium et même confectionner un mobile avec des constellations. Lors de la soirée familiale, les enfants et leurs parents ont été enchanté par le rythme des contes africains, et ils ont scrutaient les étoiles avec des télescopes géants où ils ont même vu la planète de Jupiter. Ce jour là, des astronomes en herbe sont nés.

DU SAVOIR FAIRE AU SAVOIR VIVRE. Novembre 2013–April 2014 

ImagiNation Afrika a ouvert trois espaces de laboratoire pour des enfants d’âges divers en conjonction avec une exposition qui a montré l’impact du progrès humain sur l’environnement. Situés sur notre site partenaire, l’IFAN, les participants ont pu expérimenter avec de l’argile et des puzzles, regarder des films et participer à des discussions sur des solutions pratiques qui favorisent des effets positifs sur notre environnement. Les laboratoires ont connu un grand succès dans les écoles du Sénégal, accueillant plus de 1 000 visiteurs.

CODING CAMPS Avril 2013 & 2014

Pour la deuxième année consécutive, Imagination Afrika s’est associée au British Council pour présenter au monde entier les lycéennes, les langues et les leaders de la révolution numérique africaine. Organisées autour de mini-formations et de camps de codage, les filles ont bénéficié d’un mentorat, d’aptitudes à la vie quotidienne et de cours de codage lors de visites et de rencontres avec des innovateurs locaux et internationaux. Les filles ont développé leurs propres applications mobiles et ont été inspirées à envisager une carrière dans le domaine de la technologie de l’information, généralement dominé par les hommes. Ce programme a créé 20 jeunes développeurs mobiles féminins.

NEXT STOP BROOKLYN/DAKAR – Juin 2013

Le projet NEXT STOP – BROOKLYN / DAKAR, rendu possible grâce à une subvention de l’American Alliance of Museums et du Département d’Etat des Etats-Unis, donnait la parole aux jeunes de Brooklyn et de Dakar sur les mouvements migratoires Mali/Sénégal, Sénégal/New York.

L’exposition NEXT STOP: BROOKLYN / DAKAR qui s’adressait aux jeunes de 8 à 16 ans, a traité des trajectoires migratoires, de l’enrichissement et de la diversité culturelle.

Certains thèmes de l’exposition ont été repris pour développer des activités pour le jeune public : les voyages (des personnes, des mots, des objets, des denrées…), les rêves, les frontières… Au cours de la visite, ils ont vu des images, des objets, des documents… Ils ont écouté ou lu des textes, des commentaires, des explications… Ils ont rencontré des personnes, des idées, des histoires, des sentiments, ils ont joué!

Les objectifs des activités étaient les suivants :

  • sensibiliser aux thématiques de l’histoire et de la mémoire de l’immigration
  • changer les regards sur l’immigration
  • expérimenter de nouvelles formes d’activités en adéquation avec les publics et la collection du Musée Théodore Monod.

MARCHÉ MATHS Février – Mars 2014 et 2015

Le marché maths était un marché de mathématiques itinérante où les activités culturelles aidaient les enfants de la première à la cinquième année à renforcer leurs compétences de base en mathématiques et à renforcer leur pensée mathématique. Les activités du marché maths sont conçues pour compléter le curriculum sénégalais en mathématiques pour ces classes. Pendant les visites scolaires, Imagination Afrika a travaillé avec les enseignants pour les aider à utiliser leur propre imagination pour des pratiques innovantes en salle de classe, et le jeu de rôle a été utilisé pour renforcer la confiance en soi des enfants et rendre l’apprentissage des mathématiques amusant. Le programme a culminé avec un festival de mathématiques à l’institution partenaire, le British Council à Dakar. Imagination Afrika a collaboré avec l’organisation Math 4 Love, en développant ce programme et en en faisant un succès, lui permettant de toucher plus de 2500 étudiants de 15 écoles.

GIRLS WRITE NOW! Mai 2014

Un concours d’écriture et un atelier pour les filles au deuxième niveau des lycées de Dakar, Girls Write Now! invité les élèves à écrire collectivement une courte histoire autour du thème «Entre valeur et identité dans une société en constante évolution». Après la sélection des histoires gagnantes, les équipes ont été invitées à participer à un atelier de création littéraire de deux jours et ont offert l’opportunité de faire publier leurs travaux. Lors de cet atelier, 28 filles de 6 écoles ont bénéficié d’une exposition à des experts de l’industrie, y compris des écrivains, des éditeurs et des éditeurs.

INNOVATIONS EN APPRENTISSAGE POUR LA PETITE ENFANCE: COMMUNAUTÉ DE PRATIQUE Mars 2014-Mars 2015

La communauté de pratique des innovations en apprentissage de la petite enfance rassemble des membres de quatre pays qui utilisent des méthodes innovantes pour approfondir l’apprentissage et l’enseignement en Afrique. Grâce à une subvention fournie par TrustAfrica, le projet encourage les membres à partager leurs connaissances et cherche à influer sur la façon dont ils se comprennent eux-mêmes, et comment ils communiquent et diffusent des informations sur leurs projets. La communauté de pratique couvre 15 projets innovants au Mali, au Kenya, en Ouganda et au Sénégal.

BIENNALE DAK’ART 2016 & 2018

A l’occasion de cette 13éme édition, ImagiNation Afrika a été sélectionné comme partenaire de la Biennale 2018, avec l’objectif de soutenir la conception et la mise en œuvre de toutes les activités pédagogiques de l’événement. Déjà en 2016, ImagiNation Afrika s’était associée à la Biennale pour produire « ?La Ville et Moi
? », un guide interactif axé sur l’art contemporain et son impact sur la ville. Le guide avait été distribué dans plusieurs écoles à Dakar. En 2018, en étroite collaboration avec les artistes, ImagiNation Afrika a proposé un ensemble d’activités, qui visait à faire parvenir à un engagement et une compréhension plus approfondie de l’importance de l’art et de l’expression artistique.

MEN NA NEKK 2016-2018

L’objectif du programme Mën Na Nekk est de sensibiliser les jeunes et de renforcer leurs esprits critiques et leurs capacités grâce à l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) pour magnifier la tolérance et la pluralité religieuse. À cette fin, le programme comprend:

  • Google Cardboard pour les enseignants
  • Cours de codage informatique et initiation à une utilisation positive des réseaux sociaux
  • Cours d’immersion pour prendre des photos, réaliser et éditer des films
  • Formation au leadership des jeunes pour la modération religieuse et la tolérance
  • L’organisation d’un festival de cinéma (court métrage) Mën Na Nekk

Le projet a été mis en place à Kolda, Kedougou et Tambacounda.

JANG NGUIR TEKK: 2017 – 2019 

En novembre 2017, OSIWA a accordé un financement à Imagination Afrika pour la mise en œuvre d’une série d’activités axées sur la petite enfance. Le projet travaille dans 3 régions du Sénégal; Kolda, Tambacounda et Dakar. Les objectifs clés sont les suivants :

  • Des messages clés sur les compétences des jeunes enfants basés sur les derniers développements circulent dans les médias
  • Capacité accrue des acteurs de la CE d’identifier et de faciliter la façon dont les enfants apprennent
  • Possibilités accrues d’engagement significatif des parents avec les enfants dans les espaces publics.